Published: Ven, Juillet 06, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Boeing rachète la division aviation civile d'Embraer - Infos Reuters

Boeing rachète la division aviation civile d'Embraer - Infos Reuters

Boeing et Embraer ont annoncé le 5 juillet 2018 la signature d'un protocole d'accord (MoU) portant sur la création d'un partenariat stratégique qui placera les deux entreprises " dans des conditions optimales pour accélérer leur croissance sur les marchés aéronautiques du monde entier ".

"Cependant, le militaire n'est pas totalement absent du " deal " puisque Boeing et Embraer convenu de créer une autre coentreprise " pour promouvoir et développer de nouveaux marchés et de nouvelles applications pour les produits et services de défense, et tout particulièrement l'avion multi-missions KC-390", dont la base est un modèle civil d'Embraer.

Les deux entreprises vont "se positionner pour offrir un portefeuille complet d'avions commerciaux hautement complémentaires (entre 70 et plus de 450 sièges)", selon un communiqué conjoint qui précise que la "transaction évalue la totalité des activités "aviation commerciale" d'Embraer à 4,75 milliards de dollars". " Cet important partenariat s'inscrit clairement dans le cadre de la stratégie à long terme de Boeing, qui consiste à investir dans la croissance organique et à redistribuer de la valeur à ses actionnaires, tout en concluant des accords stratégiques qui améliorent et accélèrent nos projets de croissance", a déclaré Dennis Muilenburg, Président-directeur général de Boeing.

" Sous réserve de l'obtention des approbations en temps opportun, la transaction devrait être conclue d'ici la fin de l'année 2019, soit 12 à 18 mois après la signature des accords définitifs", peut-on lire dans le communiqué publié jeudi par les deux constructeurs.

En plus de concurrencer plus férocement la C Series, maintenant contrôlée par Airbus, le partenariat que Boeing et Embraer ont l'intention de conclure risque d'accroître la pression sur les avions régionaux construits par Bombardier, estiment des observateurs.

More news: Pyongyang poursuit son programme nucléaire — NBC

Une fois finalisée, cette coentreprise "dédiée à l'aviation commerciale" sera dirigée depuis le Brésil.

En mai dernier, le PDG de Boeing Dennis Muilenburg avait fait état mercredi de "très bonnes discussions" avec Embraer tout en reconnaissant qu'il y avait encore des points d'achoppement avant un éventuel rapprochement de leurs activités d'avions commerciaux. Cette proposition de partenariat devrait selon le communiqué de Boeing " avoir un effet relatif sur le bénéfice par action à compter de 2020 ", mais aussi générer " des synergies de coûts annuelles avant impôts estimées à environ 150 millions de dollars d'ici la troisième année ". Elle sera aussi entièrement intégrée à la chaîne générale de production et d'approvisionnement de Boeing.

"Ce partenariat stratégique constitue une évolution naturelle de la collaboration de longue date entre Boeing et Embraer au fil d'une série d'initiatives aéronautiques couvrant près de trois décennies", a indiqué Greg Smith, directeur financier et directeur de la performance et de la stratégie de Boeing.

A la Bourse de New York, le titre Boeing évoluait autour de 0% jeudi.

Like this: