Published: Jeu, Juillet 05, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Société Générale s'offre les activités Actions et matières premières de Commerzbank

Société Générale s'offre les activités Actions et matières premières de Commerzbank

Les employés du front office ainsi que de certaines fonctions support devraient rejoindre les rangs de la banque française, a précisé Commerzbank dans un communiqué distinct.

L'opération inclut les activités solutions d'investissement, produits de flux et gestion d'actifs de la Commerzbank dans le monde. La branche concernée par l'acquisition annoncée par la Société générale, dont le montant n'a pas été divulgué, est celle des activités " Marchés actions et matières premières " (EMC).

Grâce à cette transaction, qui exclut notamment toutes les activités courtage actions et couverture de matières premières du groupe allemand, la Société générale espère voir sa rentabilité impactée de façon positive.

More news: Amine Harit impliqué dans un accident mortel — FC Nantes

Société Générale acquiert la quasi-totalité de la division "EMC " ("Equity Markets and Commodities ") de Commerzbank qui affichait, en 2017, 381 millions d'euros de revenus et employait environ 500 personnes à Francfort, Luxembourg, Londres, Zurich, Paris et Hong Kong. "Cette acquisition renforcerait davantage nos activités de banque de grande clientèle et solutions investisseurs", a quant à lui affirmé Séverin Cabannes, directeur général délégué de l'établissement français. "L'intégration des activités et des équipes associées se feraient de manière graduelle à partir de fin 2018", a ajouté la Société Générale. Elle aura un impact positif sur le "rote" (return on tangible equity) du groupe et un impact limité sur le ratio core equity tier one.

La réalisation de la transaction entre les deux banques est soumise à la revue préalable des autorités fiscales, à son approbation par d'autres autorités compétentes, à la satisfaction des procédures requises vis-à-vis des partenaires sociaux ainsi qu'à la finalisation de la documentation juridique.

Commerzbank, deuxième banque privée allemande, a de son côté déclaré que la cession de ces activités lui permettrait de "réduire (ses) coûts fixes" d'"au moins 200 millions d'euros d'ici à la fin 2020".

Like this: