Published: Jeu, Juillet 05, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Justin Trudeau félicite AMLO — Mexique

Justin Trudeau félicite AMLO — Mexique

" J'ai reçu un appel de Donald Trump, et nous avons parlé durant une demi-heure". Lopez Obrador devra affronter des défis gigantesques: en plus de lutter contre la corruption, il lui faudra tenir sa promesse de "remettre à sa place" le président Trump ayant menacé de rompre l'Accord de libre-échange avec le Mexiqu (Alena). Andrés Manuel López Obrador, un vétéran de gauche, surnommé "Amlo", qui se présentait pour la troisième fois à la présidence, sera le premier chef d'Etat de gauche du Mexique depuis des décennies.

Trudeau avait indiqué début juin son refus de négocier un accord commercial bilatéral avec les États-Unis, comme souhaité par le président américain Donald Trump, qui ne cesse de critiquer l'Aléna.

"AMLO " lui a répondu qu'il souhaitait une relation d' " amitié et de coopération " avec les États-Unis".

Donald Trump a de maintes fois par le passé accusé le Mexique de rien faire pour empêcher les migrants de passer la frontière américaine. Son parti était en tête dans les Etats du Veracruz, Morelos, le Chiapas, Tabasco ainsi que dans la capitale, où la victoire de Claudia Sheinbaum, une fidèle d'Amlo, était annoncée, d'après des sondages de sortie d'urne. Selon une estimation officielle, l'ancien maire de Mexico obtiendrait entre 53% et 53,8% et des voix, devant le jeune conservateur Ricardo Anaya avec environ 22% des voix, et Jose Antonio Meade, du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), le parti au pouvoir, avec environ 16%. Je ne vous décevrai pas!

More news: Trump aurait proposé à Macron de quitter l’Union européenne… !?

Second malheureux aux précédents scrutins présidentiels de 2006 et 2012, M. López Obrador bénéficiait d'une très large avance dans les sondages. ", leur a-t-il promis".

" Tout tourne autour de lui et de sa capacité personnelle à résoudre les problèmes", commente à l'AFP l'analyste politique Fernando Dworak. "Il n'y arrivera pas, mais on verra ce qu'il obtient". Signe de cette incertitude: dans la matinée lundi, le peso mexicain et la Bourse locale étaient en baisse de plus de 1 %. Le nouveau président devra aussi faire reculer la pauvreté qui touchait 53,4 millions de personnes en 2016, soit 43,6 % de la population, et qui alimente la violence criminelle.

Cette campagne présidentielle est considérée comme la plus sanglante qu'ait connu le Mexique, avec 145 assassinats d'hommes politiques, dont 48 candidats ou pré-candidats. "Dimanche, au moins deux militants ont encore été tués".

Cherchant à rallier le soutien des partisans du nationalisme économique et des progressistes de gauche, AMLO a promis de combattre les inégalités, d'améliorer les salaires et les aides sociales, sans faire déraper le budget.

Like this: