Published: Mer, Juillet 04, 2018
Médecine | By Giselle Gaudin

La qualité du sperme se dégrade depuis plusieurs décennies en France

La qualité du sperme se dégrade depuis plusieurs décennies en France

La qualité du sperme des Français suit une tendance inquiétante. Et d'après l'agence de santé, elles sont probablement dues à des causes environnementales, bien que le lien formel soit difficile à établir.

Ce phénomène n'est pas propre à la France. La méta-analyse la plus récente "confirme une baisse linéaire de la concentration spermatique dans les pays occidentaux (Amérique du Nord, Europe, Australie et Nouvelle-Zélande) entre 1973 et 2011 et la quantifie à 1,4% par an" assure le rapport.

Parallèlement, les cas de cancers des testicules, qui se déclarent le plus souvent chez des patients âgés de 20 à 40 ans, progressent.

La dégradation continue du sperme pourrait être due à plusieurs facteurs selon les chercheurs: "les expositions aux PE [perturbateurs endocriniens], présents de façon croissante et ubiquitaire dans l'environnement" mais aussi "le tabagisme chez les femmes enceintes", "des facteurs nutritionnels ou métaboliques, la pollution atmosphérique ou des modifications de mode de vie (sédentarité, stress, chaleur, sommeil)". De 1998 à 2014, l'incidence de la maladie a augmenté de 1,5% par an.

More news: CM 2018 - Argentine - Argentine : Diego Maradona critique la sélection

Les perturbateurs endocriniens en cause?

Dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire, délivré début juillet, l'agence Santé publique France s'est penchée sur les cas de puberté précoce, qui se manifeste sur des filles de 8 ans ou moins et sur des garçons de 9 ans ou moins. Et les différences sont marquées entre les régions, avec deux endroits particulièrement concernés: l'ancienne région Midi-Pyrénées et le département du Rhône.

"La puberté précoce peut être liée à des facteurs génétiques spécifiques, et des facteurs ethniques/populationnels pourraient aussi jouer un rôle", estime Santé publique France.

Like this: