Published: Ven, Juin 29, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Pour David Lynch, Trump pourrait être l'un des plus grands présidents américains

Pour David Lynch, Trump pourrait être l'un des plus grands présidents américains

"Dans l'entretien au Guardian, le metteur en scène de " Blue Velvet " et " Mulholland Drive", âgé de 72 ans, s'était dit indécis sur le travail fait par le magnat républicain, jugeant cependant que son arrivée au pouvoir pourrait ouvrir la voie à des réformes majeures. Le réalisateur de Twin Peaks, qui appelait à voter pour Bernie Sanders en 2016, a-t-il soudainement changé de bord, en affirmant que l'acteur chef de l'état américain pourrait devenir "l'un des plus grands présidents de l'Histoire" ? "Parce qu'il a complètement disrupté (la fonction), argumentait-il".

Dans l'interview au Guardian quelques jours plus tôt, le réalisateur d'Elephant Man expliquait: "Personne n'est capable de contrer ce type de manière intelligente", et tançait les "soi-disant leaders" qui "ne font pas avancer le pays, ils n'arrivent à rien". Si cette citation a été reprise comme un soutien à Trump, pour USA Today, l'intention de Lynch est plutôt de souligner que "le président a mis en lumière l'inefficacité du gouvernement".

Des propos dont s'est délecté l'hôte de la Maison Blanche. "Tout ce que vous devez faire, c'est traiter tout le monde comme vous souhaiteriez être traité". "Mais maintenant il dit (.) que Trump pourrait bien avoir été le bon choix après tout", s'est félicité le président, provoquant rires et applaudissements. "Sa carrière à Hollywood est officiellement terminée", a prédit M. Trump, en allusion à l'opposition virulente d'une grande partie du milieu du cinéma à sa personne et à sa politique.

More news: Harley-Davidson victime de la guerre douanière de Trump

Lire aussi sur le même sujet: La chevelure de Donald Trump?

"Ce serait triste pour vous ainsi que pour le pays".

"Vous causez des souffrances et vous divisez", écrit-il dans un billet destiné au président américain, se référant à la politique migratoire de Donald Trump qui consistait à séparer des familles d'immigrés et placer les enfants dans des cages. Une demande à laquelle Trump n'a pour l'instant pas donné suite.

Like this: