Published: Mar, Juin 12, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Trump affiche sa confiance avant son tête-à-tête avec Kim

Trump affiche sa confiance avant son tête-à-tête avec Kim

"Tout est prêt pour le sommet". La lettre ne disait "rien d'autre que nous avons hâte de vous voir et nous avons hâte pour le sommet et nous espérons que des choses formidables vont se passer Nous avons donc apprécié", a-t-il poursuivi. "Je pense peut-être dès la première minute", a-t-il expliqué. "Je l'ai beaucoup appréciée", a-t-il dit. Il faut démarrer quelque chose. Selon le média, Kim Jong-un était satisfait de ce qu'il a vu. Le secrétaire d'Etat a précisé qu'il irait à la rencontre des responsables sud-coréens, japonais et chinois dans la foulée du sommet entre Trump et Kim.

Dennis Alan, dans le rôle de Donald Trump, et Howard X, dans celui de Kim Jong-un, se sont ainsi adonnés à une séance photo étonnante, sous l'œil amusé des personnes attablées devant eux.

Le président américain a réaffirmé son intension d'aboutir à la dénucléarisation de la Corée du Nord, et il s'est dit prêt à recevoir le maître de Pyongyang à Washington.

Donald Trump a encore une fois insisté sur la dénucléarisation de la Corée du Nord, brandissant une fois de plus la menace de lui imposer de nouvelles sanctions.

A peine huit jours plus tard, le 1er juin, changement d'ambiance: large sourire pour accompagner son alter ego nord-coréen, Kim Yong Chol, à sa voiture après sa visite à la Maison Blanche, et pour entendre Donald Trump annoncer devant les médias que le tête-à-tête historique du 12 juin à Singapour aura finalement bien lieu.

More news: Cristiano Ronaldo et son fils se régalent après le match contre l'Algérie !

"Le monde salue les événements remarquables survenus récemment sur la péninsule coréenne grâce à l'envergure politique et au sage leadership de Kim Jong-un", aurait déclaré le président syrien en ajoutant que le dirigeant nord-coréen "parviendra à la victoire finale et réalisera la réunification de la Corée".

Pour Richard Armitage, ancien haut diplomate sous l'administration George W. Bush, il existe un réel risque que le Japon "se retrouve isolé" à l'issue du sommet de Singapour.

Peu près l'annonce, mi-mars, d'une rencontre entre les deux dirigeants, le basketteur avait exprimé, via Twitter, son "grand respect" pour les deux hommes, assurant avoir prédit dès 2014 une ouverture sur ce dossier sensible.

Il a du reste reçu le soutien de ses alliés du G7.

Like this: