Published: Sam, Juin 09, 2018
Médecine | By Giselle Gaudin

Un bébé décapité pendant l'accouchement, le médecin suspendu — Écosse

Un bébé décapité pendant l'accouchement, le médecin suspendu — Écosse

L'histoire a de quoi faire frémir.

Un tribunal médical écossais jugeait jeudi 31 mai un litige morbide entre une docteure et une patiente ayant perdu son bébé lors de l'accouchement en mars 2014 en Écosse.

More news: Les rencontres interrompues par la pluie et reportées à samedi — Roland-Garros

Pourtant, le docteur Vaishnavy Vilvanathan Laxman décide de réaliser un accouchement par voie basse, au lieu d'une césarienne. Pendant l'accouchement, la femme de 30 ans a tenté de s'opposer aux choix du médecin, en disant: " Je ne le sens pas. Il a estimé qu'une césarienne était "la seule option appropriée, compte tenu des risques". Elle a alors opté pour un accouchement normal malgré trois circonstances très défavorables. Pendant que la médecin encourageait sa patiente à pousser, elle a en effet continué à tirer sur les jambes du bébé. C'est alors que survient le drame: alors que la mère hurle, le bébé sort décapité. Cette décision a "créé une succession d'éléments menant à la décapitation du bébé", relate le journal britannique. Les médecins avaient leurs mains à l'intérieur de moi et poussaient sur mon ventre. Selon lui, la décapitation a été le résultat d'avoir trop tiré sur le fœtus en essayant de le faire sortir. "Je suis bouleversée par la tournure qu'ont pris les événements et tellement désolée que tout ne se soit pas passé comme je voulais", a déclaré l'obstétricienne, qui pensait qu'une césarienne aurait provoqué la mort du bébé. Le bébé sortait les pieds en avant, il était lié à sa mère par un cordon prolabé et le col de l'utérus maternel était insuffisamment dilaté (moins de quatre centimètres). La sanction définitive appliquée à la médecin devrait être connue ultérieurement.

Like this: