Published: Jeu, Juin 07, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Près de 200 disparus dans l'éruption du volcan del fuego — Guatemala

Près de 200 disparus dans l'éruption du volcan del fuego — Guatemala

Une survivante de l'éruption pleure pendant les opérations de recherche de ses proches disparus, le 4 juin à San Miguel de los Lotes, au Guatemala. L'éruption a également fait 46 blessés et entraîné l'évacuation de 3 271 personnes. En outre, 2 625 personnes ont dû être relogées. Mais au total elle a affecté à divers degrés plus d'un million et demi de Guatémaltèques. Une forte explosion a obligé mardi les secouristes à interrompre leurs recherches autour du volcan, qui culmine à 3.763 mètres d'altitude à 35 km au sud-ouest de la capitale. Ses habitants ont très vite quitté la ville au volant de leurs voitures, provoquant un immense chaos. Secouristes, policiers et militaires ont également été contraints de quitter la zone. Certains corps totalement calcinés pourraient ne jamais être retrouvés. En septembre 2012, son précédent réveil avait entraîné l'évacuation de quelque 10 000 personnes résidant dans des villages situés sur le flanc sud.

Près de 200 personnes sont toujours portées disparues mardi en raison de l'éruption du volcan Fuego au Guatemala, selon les autorités guatémaltèques.

Cette assistance, acheminée par l'intermédiaire de l'ambassade d'Israël au Guatemala, consiste en des médicaments, produits alimentaires et couvertures, a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères sur les réseaux sociaux.

More news: Théo Luhaka en garde à vue pour un possible détournement de subventions

"Si on s'en sort cette fois, une autre éruption nous aura", présageait à l'AFP Efrain Gonzalez, 52 ans, assis par terre dans un abri installé à Escuintlan, non loin de de la localité d'El Rodeo, la plus affectée par l'éruption. Depuis, le Paraguay a suivi le mouvement. De nombreuses images capturés par des amateurs attestent de la violence de l'éruption et montrent des routes couvertes de cendres, des habitants qui tentent de s'enfuir recouverts de boue ou encore des personnes secourues à moitié couvertes de cendres.

Le Président Jimmy Morales s'est rendu au siège de la Conred dimanche soir et plus tard à la suite d'une réunion du gouvernement qui a déclaré l'état d'urgence dans les départements de Chimaltenango, Sacatepequez et Escuintla. La roche fondue a atteint les villages voisins et un des sites les plus touristiques du pays, la cité coloniale d'Antigua, a lui aussi été touché par la catastrophe naturelle.

Like this: