Published: Jeu, Juin 07, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Infos Reuters: Le président de Starbucks, Howard Schultz, prend du champ

Infos Reuters: Le président de Starbucks, Howard Schultz, prend du champ

Dans un premier temps, le dirigeant se consacrera à la rédaction d'un livre consacré à " l'impact social de Starbucks et [à] la responsabilité morale d'une grande entreprise cotée en bourse", note encore l'AFP. Aux Etats-Unis son départ alimente la rumeur concernant ses ambitions politiques. "Une des choses que je veux faire dans le prochain chapitre qui s'ouvre est de voir si je peux jouer un rôle pour rendre ce que l'on m'a donné", dit-il. J'ai l'intention d'examiner diverses options et ceci peut inclure le service public. "Mais je suis encore loin d'avoir pris une décision".

Il s'était par exemple engagé en janvier 2017 à recruter 10 000 réfugiés dans les cinq prochaines années après l'annonce du décret anti-immigration pris par le président Donald Trump.

"Nous vivons dans une période sans précédent, un moment au cours duquel (.) la promesse du rêve américain est remise en cause", avait alors déclaré le grand patron, qui n'a jamais eu peur en outre d'aborder la délicate question des tensions raciales aux Etats-Unis.

Il a également apporté son soutien aux salariés américains réclamant une augmentation du salaire minimum à 15 dollars de l'heure.

More news: Méconnaissable, Johnny Depp inquiète ses fans

Il terminera officiellement sa carrière chez Starbucks le 26 juin.

L'action Starbucks cédait 1% à 56,50 dollars dans les échanges d'après-Bourse à New York, après une clôture en hausse de 0,28% à 57,07.

Ce départ n'est pourtant pas à proprement parler une grosse surprise pour les marchés financiers, car dès le 3 avril 2017, Howard Schultz avait déjà cédé les rênes opérationnelles du groupe à Kevin Johnson, son numéro 2. Il sera alors remplacé au poste de président par Myron Ullman, administrateur indépendant de Starbucks et ancien patron de JC Penney.

Aux Etats-Unis Schultz est une véritable icône: il a transformé Starbucks d'une petite chaîne de onze bars à café en une multinationale avec plus de 28.000 établissements dans 77 pays. Lorsqu'il a rejoint les rangs de Starbucks en 1982, la chaîne comptait 11 cafés.

Like this: