Published: Mar, Juin 05, 2018
Science | By Nathan Jegou

Facebook a partagé vos données avec Apple, Microsoft et Samsung — Données personnelles

Facebook a partagé vos données avec Apple, Microsoft et Samsung — Données personnelles

Facebook aurait permis à Apple, Amazon, Blackberry, Microsoft et Samsung notamment d'accéder à des données personnelles d'utilisateurs. Pour ne citer qu'eux. En outre, à la différence des développeurs d'applications, les fabricants de téléphones n'utiliseraient les données des utilisateurs que pour fournir des versions de "l'expérience Facebook" et non leurs propres services.

Des employés de Facebook interrogés par The New York Times ont affirmé que les partenariats en question étaient compatibles avec la politique de confidentialité et les accords avec les utilisateurs, ajoutant qu'ils ne connaissaient aucun cas où l'information avait été mal utilisée. La marque à la pomme a expliqué que les différents iPhone de la marque n'avaient plus accès à ces données personnelles depuis le mois de septembre 2017.

Le point sensible: Facebook donnait également accès aux données des amis des utilisateurs, sans leur consentement explicite et ce, même après avoir déclaré qu'il ne partageait plus d'informations avec des tiers.

Facebook l'assure: des garde-fous ont été mis en place pour empêcher les constructeurs d'exploiter ces données, en dehors des apps Facebook développées en interne.

More news: Médicaments anti-Alzheimer. Déremboursés dès le 1er août

Facebook n'en a pas fini avec les questions sur sa gestion des données personnelles. Selon le NYT, la plupart des partenariats sont encore en vigueur - seulement 22 des contrats auraient été résiliés.

" Cela a été signalé en interne comme étant un problème de vie privée", a confié au journal américain l'ancien directeur de la conformité de Facebook en matière de protection de la vie privée".

Depuis 10 ans, Facebook aurait signé une entente de partenariat avec une soixantaine d'entreprises qui fabriquent des appareils électroniques. À la différence de Cambridge Analytica, où Facebook n'était officiellement pas partie prenante, le réseau social souligne que ces accords étaient régis par des contrats. L'article donne pourtant un exemple saisissant de la portée invraisemblable de cet accès, è partir de l'application Hub de BB10: après s'être connecté à son compte Facebook, Hub a collecté 50 types de données pour 556 de ses amis, puis pour 294 258 amis de ces amis! "Les partenaires ne pouvaient pas intégrer les données des utilisateurs sans leur permission", a assuré Ime Archibong, vice-président des partenariats produits.

Like this: