Published: Dim, Juin 03, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Italie: Giuseppe Conte chargé de former un nouveau gouvernement

Italie: Giuseppe Conte chargé de former un nouveau gouvernement

Quelques heures après sa formation et son approbation par le président italien, Sergio Mattarella, le nouveau gouvernement de coalition qui a été assermenté vendredi, s'est montré stricte et déterminé à lutter contre " l'immigration clandestine".

Il aura fallu deux semaines... Les deux vice-premiers ministres, Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème), et Matteo Salvini, chef de la Ligue (extrême droite), ont également prêté serment après lui, suivis des autres membres du gouvernement, fruit de l'union entre les deux partis.

Le ministère de l'Économie et des Finances reviendra à un universitaire plutôt proche de la Ligue sur la fiscalité, Giovanni Tria (69 ans), mais favorable au maintien de l'Italie dans la zone euro.

Le très européen Enzo Moavera Milanesi qui a travillé 20 ans à Bruxelles, et qui a déjà été aux affaires européennes, devient le nouveau chef de la diplomatie italienne.

Dans la foulée, Carlo Cottarelli, chargé lundi de former un gouvernement d'experts après l'échec de la première tentative de M. Conte, avait remis son mandat au président jeudi soir, ouvrant la voie à la convocation de M. Conte.

Dans la soirée, le M5S a organisé une grande fête dans le centre de Rome avec tous ses ministres pour célébrer "le gouvernement du changement", a lancé M. Di Maio à la foule.

More news: Kiev avoue avoir mis en scène le meurtre d'un journaliste russe

C'est l'épilogue de la plus longue crise politique traversée par l'Italie républicaine.

Il sait que lui et son gouvernement seront observés avec attention par la communauté internationale qui doit, pour la première fois, composer avec un gouvernement populiste dans un des pays fondateurs de l'Union européenne. Après avoir prêté serment, Conte demandera la confiance au Parlement. Gisueppe Conte a donc présenté sa liste de ministres au président Sergio Mattarella ce jeudi soir.

On trouve une équipe resserrée de dix-huit ministres, dont seulement cinq femmes, qui place quasi à égalité les deux alliés, même si la Ligue n'a obtenu que 17 % des voix aux élections législatives du 4 mars, contre plus de 32 % pour le M5S.

Outre Giuseppe Conte, le M5S est représenté par huit ministres: Développement économique et Travail, Justice, Rapports avec le Parlement, Sud, Défense, Infrastructures et Transports, Culture et Tourisme, Environnement. La Ligue occupera sept portefeuilles, dont l'Education et l'Agriculture, ainsi que le très stratégique poste de secrétaire d'Etat à la présidence du Conseil, sorte de secrétariat général de l'Elysée en version transalpine, attribué à Giancarlo Gorgetti, le bras droit de Matteo Salvini. Ses critiques de l'euro et de l'Allemagne lui ont valu le veto spectaculaire du président Mattarella pour occuper le ministère de l'Économie et des Finances.

Les ministères de la Santé, de la Fonction publique et des Affaires régionales seront assurés par trois femmes.

Like this: