Published: Ven, Juin 01, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Sifflé hors-jeu, Canal+ tremble — Droits du football

Sifflé hors-jeu, Canal+ tremble — Droits du football

La perte de la Ligue 1 est un coup dur pour le groupe, qui a fait du sport une de ses marques de fabrique. Un acteur méconnu en France qui opère déjà sur la Liga, et qui avait précédemment raflé les droits TV de la Serie A à partir de 2018, contre un chèque de 1,05 milliards d'euros annuels. Soit, pour le groupe, la confirmation du merdier velu dans lequel l'entraîne Vincent Bolloré depuis sa prise de contrôle au printemps 2015.

Activités variées: production de contenus, production et post-production, édition et distribution de droits sportifs, services de conseil (technologie, marketing etc.). Notre Canal, ne plus avoir de foot, c'est compliqué à appréhender. "Un rachat de matchs?" Il y a une certitude, c'est que pour les deux prochaines saisons, la Ligue 1 est sur Canal +. Ils veulent rassurer leurs abonnés. Il estime que Cana Plus "était en train de mourir" et qu'ils vont "inventer un nouveau modèle".

Quel prix pour regarder la Ligue 1?

Canal, qui a annoncé qu'il allait "examiner absolument toutes les options", pourrait ainsi acquérir auprès de MediaPro ou BeinSport la diffusion de certains matchs. Il est également présent dans le monde du cinéma et des séries, comme producteur et distributeur. Canal+, c'est beaucoup plus que la Ligue 1, c'est le Top14 [de rugby], la boxe, le golf, 400 films récents par an, des créations originales. Tout en justifiant cet échec, inévitable selon lui. "Mais à ces prix-là, c'était totalement déraisonnable", a soutenu l'homme d'affaires sur les ondes d'Europe 1.

More news: People: Pierre Bellemare est mort

Tout en tentant de se rassurer en doutant de la fiabilité du groupe ibérique. "On va discuter", reconnaît ainsi le patron de Canal. "Pour rentabiliser, cette somme, il faudrait à peu près 7 millions d'abonnés à 15 euros par mois", poursuit-il, notant qu'après six ans d'existence, BeInsport n'en compte que "3,5 millions". Si vous faites la division entre ce qu'on a payé et 3 millions d'abonnés, on peut faire une chaîne pour 25 euros par mois.

La pilule a dû être bien (bien) amère, mardi fin de journée, dans les locaux du groupe Canal+.

Moi, c'est plutôt à la place des présidents de clubs que je me poserais la question aujourd'hui. "Car je suis sûr que Canal+ survivra", a terminé Saada.

En Italie, la situation est pour le moins compliquée. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

Like this: