Published: Ven, Juin 01, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

José Gaudet au centre d'une controverse pour des propos racistes

José Gaudet au centre d'une controverse pour des propos racistes

Elle faisait suite à une blague faite par M. Gaudet, le 17 mai dernier, sur les ondes de la radio Énergie.

C'est alors que José Gaudet explique que la femme avait visiblement envie de déféquer: " Tu vois dans son regard qu'elle a un Gregory Charles prêt à sortir sur scène", dit-il.

En fin de journée, Radio-Canada dévoilait qu'une plainte a été déposée lundi devant le Conseil canadien des normes de la radiotélévision, en lien avec cette moquerie douteuse, par le documentariste Will Prosper, porte-parole du mouvement citoyen Montréal-Nord Républik, un collectif de défense du quartier Montréal-Nord, né après les événements qui ont coûté la vie au jeune Freddy Villanueva, en 2008. En studio, personne ne le reprend.

Will Prosper considère que ce type d'humour doit cesser d'être tenu sur les ondes.

More news: Les raisons de l'échec des négociations avec PEAK6 dévoilées — ASSE

Bell Média, propriétaire d'Énergie, avait réagi à la controverse, mardi, dans l'article de La Presse.

Il souhaite que des excuses publiques soient présentées à l'intention des communautés noires et à l'égard de Gregory Charles et réclame des sanctions contre José Gaudet. Alors que Mike Ward a ouvertement défendu José Gaudet, puis nuancé sa position plus tard en journée sur sa page Facebook, soulignant qu'il n'avait "même pas vu le côté raciste de la blague". Il recommande en outre d'offrir aux animateurs de Ça rentre au poste des formations antiracistes, pour éviter qu'un tel incident ne se reproduise.

" Ces propos tenus par l'animateur José Gaudet, et aucunement conspués par les coanimateurs, sont inacceptables et comparent une personne ayant une mélanine brune/noire à des excréments", peut-on lire dans sa plainte obtenue par Radio-Canada.

" Il serait intéressant de consacrer une portion de cette émission à une discussion sur cette formation, poursuit-il, car plusieurs auditeurs prendraient conscience de l'impact des mots sur nos concitoyens-nes au Québec et ceci contribuerait à améliorer notre vivre-ensemble". José Gaudet gardera-t-il son micro?

Like this: