Published: Sam, Mai 26, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Héritage de Johnny Hallyday : Laeticia refuse la médiation

Héritage de Johnny Hallyday : Laeticia refuse la médiation

"La présidente nous a posé la question d'une médiation, nous-mêmes avocats de Laura nous y étions naturellement favorables, de même que ceux de David", a affirmé Me Emmanuel Ravanas, mais cette médiation a été refusée par la partie adverse qui a souhaité développer un incident de procédure.

C'est une guerre de tranchées qui s'annonce dans l'affaire de la succession de Johnny Hallyday: les parties ont écarté jeudi la voie d'une médiation judiciaire et une première audience est prévue le 22 novembre pour débattre de la compétence du tribunal. La proposition portée par les avocats de la fille du rockeur, Laura Smet, a été rejetée par la défense de la veuve du chanteur mort en décembre dernier, Laeticia Hallyday.

L'avocate de David Hallyday, Me Carine Piccio, avait toutefois indiqué la semaine dernière à l'AFP n'avoir jamais été associée à cette démarche. Mais l'avocat de celle-ci assure que "l'intention de négocier de la partie adverse était un pur artifice de communication" et dit "ne pas être fermé à une tentative de conciliation". "Par la volonté de la partie adverse, la procédure est destinée à durer sans doute de longs mois et de longues années", a regretté Me Ravanas. "Contrairement à ce que la partie adverse essaye de véhiculer, je rappelle que ma cliente est avant tout victime des procédures engagées et que sa seule préoccupation est de veiller au respect des dernières et très claires volontés de son défunt mari".

More news: Boston frappe fort d'entrée face à Cleveland — NBA

Le cabinet de M Amir-Aslan n'a pas souhaité dans l'immédiat faire de commentaire.

Une médiation entre les deux clans Hallyday? Les deux aînés estiment que le droit français, qui interdit de déshériter ses enfants, doit s'appliquer et non le droit américain, sous l'empire duquel le testament a été rédigé en 2014. "Très clairement aujourd'hui, par le refus très net, très sec de cette médiation, nous entrons dans une phase judiciaire nécessairement plus dure" et "nous utiliserons l'ensemble de nos moyens pour pouvoir parvenir à nos fins", a-t-il ajouté. Au total, le patrimoine de Johnny Hallyday, Jean-Philippe Smet pour l'état-civil, représenterait plusieurs dizaines de millions d'euros: propriétés, voitures de luxe et droits issus des 1.160 chansons qu'il a interprétées.

Une date qui va tomber en pleine promo de l'album si sa sortie est maintenue en novembre.

Like this: