Published: Jeu, Mai 17, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Une nouvelle "maison de l'horreur" en Californie — Dix enfants maltraités

Une nouvelle

Ce mercredi 15 mai 2018, une mère répondant au nom d'Ina Rogers a été relâchée sous caution en Californie. Une histoire que la presse américaine qualifie, depuis, de "nouvelle maison de l'horreur".

La mère de famille avait en effet appelé les forces de l'ordre le 31 mars dernier alors que son fils aîné n'était pas rentré au domicile familial. L'un de ses enfants a disparu. L'adolescent a rapidement été retrouvé et ramené chez lui. Ils ne se doutaient probablement pas qu'ils assisteraient à un tel spectacle.

L'intérieur de cette maison, d'apparence proprette, est un véritable cloaque. Quelques semaines seulement après l'affaire David et Louise Turpin, dix enfants âgés de 4 mois à 12 ans vivant dans des conditions d'hygiène déplorables ont à nouveau été retrouvés dans une maison située à Fairfield, près de San Francisco. Par ailleurs, la salle de bain était remplie de fientes d'animaux. "Mes enfants se font des bleus et des écorchures parce que ce sont des enfants", a-t-elle affirmé, assurant que toutes les accusations de torture "s'effondreraient" dès qu'ils auraient été examinés par un médecin, dans la mesure où celui-ci ne trouverait "ni os cassé, ni cicatrice importante". Les enfants ont, de leur côté, été confiés aux services sociaux. Tel que le souligne la police, ils dormaient tous, semble-t-il, dans la même chambre dans "des conditions épouvantables et dangereuses".

La maison du couple Allen Rogers à Fairfield aux Etats-Unis le 14 mai 2018
La maison du couple Allen Rogers à Fairfield aux Etats-Unis le 14 mai 2018

Jonathan Allen et Ina Rogers ont été interpellés en Californie. "Au cours de l'enquête, les enfants ont décrit en détails les cas d'abus", ont précisé les autorités californiennes. Les enfants, interrogés depuis début mars par les policiers expliquent avoir subi des abus intentionnels (piqûres, brûlures, ecchymoses, blessures avec arme à air comprimé.). La mère, elle, a été libérée sous caution. Il est, notamment, accusé d'actes de torture pour sévices sur enfants et mise en danger de mineurs.

Jonathan Allen a, quant à lui, plaidé non coupable lundi 14 mai. Les enfants ont été mis en sécurité et ce n'est que lors de l'enquête qui s'ensuivit que les cas d'abus sadiques ont été révélés. Mon mari a beaucoup de tatouages, il fait un peu peur donc c'est facile de penser que c'est un monstre, mais il n'en est pas un. Une audience préliminaire devrait avoir lieu le 25 mai prochain.

More news: Koh Lanta: le tournage de la saison 19 interrompu après un viol ?

Like this: