Published: Jeu, Mai 17, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Après les Etats-Unis, le Guatemala inaugure son ambassade à Jérusalem — Israël

Après les Etats-Unis, le Guatemala inaugure son ambassade à Jérusalem — Israël

Le conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni en urgence ce mardi.

Un bébé palestinien est décédé après avoir inhalé du gaz lacrymogène pendant les heurts entre manifestants palestiniens et soldats israéliens lundi près de la frontière entre la bande de Gaza et Israël. Une réunion qui a mis en avant l'isolement des Américains. Et une photo de famille inédite du groupe arabe de l'ONU entourant l'ambassadeur Mansour qui réclame une protection internationale pour son peuple.

Sans se faire les défenseurs du Hamas, Arno Karsfeld, bien-pensance de la conscience morale universelle qui prône l'immigration-invasion en Europe et l'accueil des clandestins (chez nous mais pas chez eux), est bien oublieux des crimes israéliens, du blocus de Gaza et de la colonisation des terres palestiniennes par l'occupant sioniste, facteur déclenchant de ce conflit au Moyen-Orient.

More news: Double impact sur la société française — Pollution de l'air

Sur le fond, les Américains ont montré qu'ils soutenaient sans faille Israël, réitérant le fait que Jérusalem était la capitale de l'Etat hébreu et estimant qu'il n'y aurait pas d'accord de paix sans cette reconnaissance. Dans leur sillage, l'Irlande et la Belgique ont convoqué l'ambassadeur israélien.

Les Etats-Unis, qui appuient la répression de l'armée israélienne contre les Palestiniens, est le seul Etat membre du Conseil de sécurité à ne pas avoir déclaré sa solidarité avec les Palestiniens. Aucune séance extraordinaire n'a eu lieu depuis celle de décembre 2017 consacrée à la situation en Birmanie.

Like this: