Published: Mar, Mai 15, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Téhéran espère un cadre clair pour l'avenir de l'accord

Téhéran espère un cadre clair pour l'avenir de l'accord

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a affirmé dans un entretien diffusé dimanche qu'il comptait "travailler dur avec les Européens" afin de parvenir à un nouvel accord pour contrer "le comportement néfaste" de Téhéran, après le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien. Ils essayaient de dominer le Moyen-Orient par tous les moyens nécessaires. "J'espère que dans les jours et les semaines à venir, nous pourrons parvenir à un accord qui fonctionne vraiment, qui protège réellement le monde face au mauvais comportement iranien, pas juste sur leur programme nucléaire mais également leurs missiles et leur comportement néfaste. Et je travaillerai de près avec les Européens pour tenter d'y parvenir", a-t-il déclaré sur la chaîne Fox.

WASHINGTON, 14 mai (Reuters) - Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, s'est entretenu lundi avec ses homologues allemand, britannique et français pour évoquer la question iranienne, a annoncé une porte-parole du secrétariat d'Etat une semaine après la décision américaine de se retirer de l'accord de 2015 sur le nucléaire. Un argument martelé par le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton. "Nous espérons qu'avec cette visite en Chine et dans d'autres pays, nous serons capables de construire un cadre futur clair pour l'accord exhaustif, conclu en 2015", a déclaré M. Zarif lors d'une rencontre à Pékin avec son homologue chinois Wang Yi, selon la traduction de ses propos en mandarin.

More news: " Un petit problème avec Thiago Motta ? Ce n'est pas vrai " — Luis Fernandez

Le choix de la Chine pour entamer sa tournée diplomatique s'explique par le fait que ce pays est le premier partenaire commercial et économique de l'Iran et a accordé à la République islamique plusieurs dizaines de milliards de dollars pour d'ambitieux chantiers d'infrastructures, lui permettant grandement de compenser l'impact des sanctions américaines. "Nous sommes prêts pour toutes les options".

Like this: