Published: Mar, Mai 15, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Polisario, le Maroc fâche l'Algérie — Sahara

Polisario, le Maroc fâche l'Algérie — Sahara

Abdelaziz Benali Cherif a qualifié les accusations marocaines "d'infondées et injustifiées".

Une déclaration officielle du ministère algérien indique que l'Algérie dénonçait fermement les propos déplorables du ministre marocain des Affaires étrangères tenus dans une interview publiée hier par l'hebdomadaire Jeune Afrique.

Selon Abdelaziz Benali Cherif, " elles trahissent également son incapacité à impliquer directement l'Algérie dans un conflit dont le Conseil de Sécurité, a, de nouveau, déterminé qu'il était une question d'autodétermination devant faire l'objet de négociations directes, de bonne foi et sans conditions préalables, sous les auspices des Nations unies, entre le Royaume du Maroc et le Front Polisario, en vue de parvenir à une solution politique juste et mutuellement acceptable assurant l'autodétermination du Peuple du Sahara occidental ".

Des allégations qui sont bien évidemment bien loin de la réalité. Le dernier rapport du SG de l'ONU sur le Sahara confirme, à son tour, que l'implication avérée du voisin de l'est n'est qu'un secret de Polichinelle.

More news: Un merci à Dominic Thiem — Roger Federer

Le porte-parole a également "réprouvé avec fermeté les propos" de M. Bourita sur le rôle de l'Algérie au Sahel.

Après une campagne frénétique ayant précédé les délibérations du Conseil de sécurité sur l'extension de la Mission des Nations Unies Mission pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO), le Maroc a eu recours à une large campagne de désinformation et diffamations mensongères, à la suite des échecs cuisants dont il a essuyé, notamment le verdict de la Cour de justice de l'UE, stipulant que le Sahara occidental et le Royaume du Maroc sont deux territoires séparés et distincts et que le Maroc est une occupation militaire à l'encontre du peuple sahraoui, a rappelé la même source.

Concernant les liens entre le Polisario et le Hezbollah, épaulé par l'Iran, le ministre a relevé qu'outre sa bénédiction, l'Algérie a apporté couverture, soutien et appui opérationnel, précisant que certaines réunions entre le Polisario et le Hezbollah se sont tenues dans une " planque " algéroise bien connue des services algériens, concédée en location à une certaine " D.

Like this: