Published: Lun, Mai 14, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Les cheminots ont monté le ton ce lundi matin à Lille

Les cheminots ont monté le ton ce lundi matin à Lille

Après plusieurs journées de mobilisation où la mobilisation était assez faible, la journée de lundi 14 mai s'annonce plus difficile. La direction du groupe ferroviaire annonce que dans la région Paca, seulement un TER sur 8, un TGV sur 2, un Intercité et un Ouigo circuleront. Les perturbations seront plus fortes sur les trains Intercités, seul un sur trois devrait circuler et moins sur certaines destinations, a ajouté la direction dans un communiqué. Côté TER, le trafic sera également très, très perturbé avec des prévisions de l'ordre d'un train sur 3 ou 1 train sur 6 selon les lignes. A l'international, deux trains sur cinq rouleront - sauf pour les Eurostar et Thalys pour lesquels le trafic sera quasi normal.

Ce durcissement de la grève coïncide avec le lancement lundi de la "vot'action", pendant laquelle les cheminots devront faire savoir s'ils sont "pour ou contre le pacte ferroviaire porté par le gouvernement".

L'Unsa avait jugé la semaine dernière "vital de frapper un grand coup" lundi. Les grévistes en appellent à une 'journée sans cheminots'. Des blocages pourraient avoir lieu, notamment sur les voies, en dépit de la " tolérance zéro " annoncée par la direction de la SNCF à ce sujet.

More news: Ligue 1 : Monaco prend la deuxième place, Lille maintenu

En prévision, la SNCF conseille à sa clientèle à "reporter leur voyage dans la mesure du possible ".

Pour autant, la mobilisation reste soutenue parmi le personnel nécessaire à la circulation des trains, même si elle baisse. Entre ces deux dates, Edouard Philippe s'est engagé à recevoir à nouveau l'ensemble des acteurs selon le même format que les rencontres du 7 mai à Matignon. Affirmant s'appuyer sur un compte-rendu de réunion, SUD rail a accusé dimanche le gouvernement et Guillaume Pepy d'"oeuvrer en coulisse pour privatiser et filialiser" la SNCF.

Like this: