Published: Dim, Mai 13, 2018
Sport | By Catherine Charbonnier

"C'était exceptionnel de voir Mercedes en difficulté" — Vettel


Hamilton n'avait pas obtenu la position de tête depuis le premier Grand Prix de la saison, en Australie.

Après un début de week-end timoré, la Scuderia a cessé de cacher son jeu en qualifications et Vettel n'a échoué qu'à 132/1000 de la pole. Le pilote mexicain a dû ranger sa monoplace sur le bord de la piste alors qu'il restait encore sept minutes dans cette séance car la roue avant gauche de sa Force India avait été mal serrée.

Bottas n'a pas concédé beaucoup de temps à son coéquipier.

Stoffel Vandfoorne s'est classé au 12ème rang. Ricciardo a fait un troisième tour mais il n'a pas amélioré.

More news: Macron accuse implicitement Trump de vouloir "décider" pour les Européens — Nucléaire iranien

Les écarts se sont toutefois réduits dans l'après-midi, Hamilton se rapprochant à 111/1000e. Il devance Valtteri Bottas de 0 " 040.

Après avoir signé trois poles consécutives, Sebastian Vettel ne s'est pas montré surpris de revoir les W09 aux avant-postes en qualifications.

La troisième ligne sera 100% Red Bull, avec le Néerlandais Max Verstappen devant l'Australien Daniel Ricciardo. Kevin Magnussen a pris la septième place. Le double champion des pilotes Fernando Alonzo, chez McLaren, partira huitième, un rang devant Carlos Sainz, de l'écurie Renault. Côté français, Romain Grosjean (Haas F1 Team) s'élancera en 10e position. C'est donc avec la gomme tendre que les meilleurs temps ont été effectués lors de chaque session. "Stroll prendra le départ au 19e et dernier échelon". Alonso aura les super-tendres. Pierre Gasly s'élancera de la 12e place, Esteban Ocon de la 13e et le Monégasque Charles Leclerc de la 14e place.

Like this: