Published: Ven, Mai 11, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Rupture d'un barrage au Kenya : le bilan s'alourdit à 41 morts

Rupture d'un barrage au Kenya : le bilan s'alourdit à 41 morts

Ce sont au total 32 victimes qui ont été dénombrées à la suite de la rupture d'un barrage dans le centre du Kenya dans la soirée du mercredi 09 mai 2018.

Au moins 41 personnes ont péri dans la rupture d'un barrage survenue, mercredi soir dans le comté de Nakuru, au Kenya, à cause des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région au cours des dernières semaines, selon un nouveau bilan établi de source policière. "La ferme existe depuis plus de deux générations", a-t-il ajouté. "Les eaux ont détruit énormément de vies et des biens". La Croix-Rouge kenyane a déclaré avoir sauvé environ 40 personnes jusqu'à présent, mais le nombre de morts pourrait augmenter alors que les opérations de recherche et de sauvetage continuent. Un policier de haut rang sur les lieux, s'exprimant sous couvert d'anonymat, a précisé que les secouristes avaient passé la nuit à traverser les maisons englouties pour récupérer les corps des victimes et n'avaient couvert que la moitié de la zone touchée.

Les morts incluent des enfants et des femmes pris au piège dans la boue. Les deux autres barrages sont intacts mais avec de hauts volumes d'eau.

More news: On en sait plus sur les circonstances de l'appel — Naomi Musenga

"Une dizaine de personnes ont été confirmées mortes, avec plus de 50 blessées transportées à l'hôpital de Subukia".

Après une période de sécheresse intense, (au début de l'année, plus de 3,4 millions de personnes étaient en situation d'insécurité alimentaire), les pluies torrentielles, plus forte que d'habitude, ont causé inondations et glissements de terrain.

Like this: